Mentorat

Définition

L’idée derrière le mentorat est d’offrir la possibilité aux doctorants d’être aiguillés tout au long de leur thèse et au début de leur carrière professionnelle par des (jeunes) professionnels ou doctorants seniors qui sont déjà passés par les mêmes étapes.

Les questions des mentorés à leur mentor peuvent être d’ordre organisationnel sur la thèse, ou d’ordre plus général sur l’après-thèse et leur carrière en général.

Les échanges mentoré-mentor peuvent se faire par email, par téléphone ou en face à face. C’est vous qui choississez, il n’y a pas de cadre prédéfini. Il peut s’agir d’un seul et unique échange ou bien d’une prise de contact régulière. Un mentoré peut avoir plusieurs mentors, chacun spécialiste d’un aspect qu’il/elle voudrait approfondir ; et un mentor peut avoir plusieurs mentoré s’il/elle le souhaite.

Néanmoins, pour que votre expérience de mentorats se passe dans les meilleures conditions possibles, nous vous demanderons de suivre les quelques règles ci-dessous.

Quelques règles de bonne entente

Rôle de chacun
– Le mentoré fait le premier pas de prendre contact avec son mentor.
– Le mentor s’engage à dégager un peu de son temps pour répondre aux questions du mentoré.

Mentor et mentoré se devront de respecter la vie privée de l’autre. Avoir un mentor ne signifie pas avoir le droit de la/le harceler. Et vice-versa.

Les coordonnées de mentor ou de mentoré que vous recevrez seront à traiter comme confidentielles.

S’il y a mésentente ou incompatibilité entre mentor et mentoré, merci de le notifier à Doct’Auvergne qui s’occupera de vous assigner un autre mentor/mentoré.

Lorsque le mentor ou le mentoré ne désire plus faire partie du programme de mentorat, il/elle en notifiera Doct’Auvergne.